Section maternelle du Collège Saint-Pierre

Autres éléments concernant le secondaire...

1. Modalités d’organisation de la troisième année dans le 1er degré

Le Collège permet à chaque élève de progresser à son rythme, en pratiquant l’évaluation formative et ce dès la première année du secondaire. L’élève a donc la possibilité au sein de l’établissement de parcourir le premier degré de l’enseignement secondaire en trois ans plutôt qu’en deux. Deux alternatives ont été organisées :

  • Soit l’élève termine sa première année avec d’importantes lacunes.
    Dans ce cas, le Collège lui propose une première spécifique (1ère S) à l’issue de sa première année. L’élève, en plus de la formation de base dans un groupe de première commune, suivra deux heures d’éducation physique et corps et paroles durant lesquelles en petits groupes, il pourra dépasser son échec et mieux gérer qui il est et ce qu’il veut au sein de l’école.
  • Soit l’élève termine sa deuxième année commune avec des lacunes trop importantes pour poursuivre une formation dans l’enseignement général ou une orientation technique ou professionnel.
    Dans ce cas, en fonction des lacunes de l’élève, celui-ci refait une deuxième année commune dont le programme — différent de celui de sa première sera complété par 2h de mathématique, 2h de français et 1h de guidance/méthode de travail en demi-groupe. L’élève ne peut, en aucun cas, faire son premier degré en plus de trois ans.

2. Démarches entreprises au niveau de l’orientation de fin de 6ème

Conformément à l’article 67 du décret « Missions », le Conseil de classe est responsable de l’orientation, en étroit dialogue avec le centre psycho-médico-social et les parents. À cette fin, le Collège veille à :

  • permettre l’accès à un maximum d’informations (communication des coordonnées des rhétoricien(ne)s à toutes les écoles supérieures et universités qui en font la demande, publicité des « portes ouvertes »,…) ;
  • faciliter la participation aux « portes ouvertes » de l’UCL et de l’ULB ;
  • favoriser le travail d’accompagnement par l’équipe du CPMS ;
  • encourager la participation à la « Soirée carrières » organisée par l’Association des parents en collaboration avec la direction ;
  • mettre en chantier, durant les prochaines années, une réflexion pragmatique sur les questions d’orientation ou de réorientation, liées au « projet de vie et d’études » des élèves en partenariat avec le CPMS.

3. Prise en charge de la prévention des assuétudes

Dans la suite du travail accompli depuis 1998, en évitant la dispersion, la problématique du tabac, des drogues et de l’alcool restera une priorité dans les actions de prévention et d’information des élèves et de leurs parents, en collaboration avec des compétences externes à l’établissement, notamment le CPMS et le PSE.
Dans le même esprit, on continuera à proposer des animations relatives à la vie affective et sexuelle au cycle inférieur avec la collaboration du CPMS et PSE.